Stress, angoisse, anxiété

Quand l’anxiété nous ronge

stress-angoisse-anxieteL’anxiété est une émotion normale chez l’être humain.
Mais lorsque s’y associent différents symptômes, psychologiques, physiques, comportementaux, et que cette anxiété entraine une souffrance et une gêne importante dans la vie quotidienne, alors on parle de troubles anxieux.
Ce terme regroupe l’ensemble des troubles mentaux dans lesquels existent des peurs irrationnelles et invalidantes, c’est-à-dire source de gêne.

 

 

 

Ces peurs peuvent être :

-des phobies : peurs déclenchées par des objets ou des situations inoffensifs et extérieurs à la personne (par exemple, la phobie de la foule ou de l’ascenseur) ;
-des obsessions : peurs issues des idées de la personne, dont elle mesure pourtant elle-même le caractère absurde ou exagéré (par exemple, obsession des microbes ou de la saleté, de la vérification incessante de la fermeture des robinets, ect…) ;
-la panique : peur extrême, qui jaillit brutalement, sans facteur extérieur déclenchant ;
-l’anxiété généralisée : elle correspond à un souci permanent, excessif, et invalidant.

Cette peur sans cause évidente s’exprime aussi bien dans le corps (« boule dans le ventre », gêne pour respirer,…), que dans la tête (peur diffuse, ruminations, sentiment de catastrophe imminente,..).

L’anxiété et la dépression sont deux troubles psychiques différents. Cependant, l’anxiété est un symptôme fréquent en cas de dépression. On peut retrouver des symptômes similaires, comme par exemple, les difficultés à dormir, à s’alimenter, à réfléchir.
La dévalorisation de soi et le sentiment de culpabilité intense se retrouvent aussi dans les états dépressifs. La personne se vit comme sans valeur ; elle s’accuse d’être responsable des évènements pénibles qu’elle vit et des émotions désagréables qu’elle ressent.

Lire l’article de l’INRS sur le stress au travail

Prendre rendez-vous avec Muriel HEINZEN